Vous aurez compris grâce au titre qu'aujourd'hui, nous allons nous pencher sur mon premier flop de l'année. En revanche, je vous vois déjà ricaner "c'est normal, Yves Rocher gniagnia truc" (et vous auriez sans doute plutôt raison) ... mais non ! Figurez-vous que le Yves dont nous allons parler est Yves Saint Laurent.

Je n'ai pas beaucoup de maquillage Yves Saint Laurent parce que je trouve que c'est un peu cher (oui ok, je dépense sans compter pour du Dior mais c'est pas pareil). En plus, souvent les produits ne me font pas rêver plus que ça. Je ne dois possèder que deux rouges à lèvres dont je ne me sers pas très souvent finalement. Mais pendant ces dernières soldes, j'ai pu trouver une palette plutôt chouette dans mon Sephora. Comme il n'y avait pas des masses de trucs qui me plaisaient et que j'avais décidé qu'il FALLAIT que je rapporte quelque chose des soldes, j'ai décidé de me prendre une palette Yves Saint Laurent avec 30% de réduction.

J'ai donc jeté mon dévolu sur la Pure Chromatics en teinte 9.

20130115_174247

De prime abord, elle a vraiment tout pour me plaire. Déjà les couleurs sont très jolies, irisées exactement comme j'aime. On trouve un gris, un champagne, un rosé et un joli marron. De quoi faire de chouettes make up je pense. On se retrouve aussi avec un petit bitognot à embout mousse dont je ne me servirai pas. Sur la boite, il est noté que les fards sont utilisables à sec pour un fini nacré ou utilisables mouillé pour un maquillage longue tenue.

... J'me marre !

Je suis très déçue par cette palette. Lorsqu'on utilise les fards à sec, on ne voit pas du tout la couleur sur les paupières. Aucun intêret. Les fards ne sont absolument pas pigmentés. Je voulais prendre une photo de mes noeils pour vous montrer mais c'est inutile, on ne voit rien puisqu'il n'y a plus rien à voir. Alors oui, je n'ai pas mis de base sur les paupières mais je voulais tester comme ça, "au naturel".

Un petit swatch raté sur mes gros doigts :

20130115_174324

De gauche à droite : le gris, le rosé, le marron clair et le champagne. Ca pète niveau pigment non ? Je me doute bien que vous êtes aveuglée par autant de couleur ... Par contre, le point positif est qu'ils ne sont pas poudreux et ne font pas de chute.

Bref, sinon je l'ai aussi testé en mouillant mon pinceau. Le résultat n'est pas meilleur que lorsqu'on utilise la palette à sec. Cette utilisation est censée permettre un maquillage "longue durée". Il n'a de longue tenue que le nom car lors du démaquillage, le coton ne retire que le mascara puisque des fards, il n'y en a plus. Là encore, je l'ai utlisé sans base. Il faudra que je tente le coup avec ma Primer Potion.

Enfin, je suis déçue également par la palette en elle-même. Elle est en plastique doré, franchement de la part d'une maison de luxe comme Yves Saint Laurent, j'aurai plutôt vu une belle palette en métal comme le font certaines. C'est un peu cheap quoi ...

Bref, je reste un peu sur ma faim concernant ce produit. Je ne sais pas si toutes les palettes de cette marque sont de cette qualité mais franchement, je ne vous les conseille pas.

Et vous ? Avez vous eu des déceptions de ce type ?